Au programme pour l’atelier « Les codeurs de Mons »

makey

– Introduction des notions de bases sur un circuit électrique avec Makey Makey dont les fiches de piano banane et pac Man.


 

 

 

appi

– Utilisation des composants de bases d’App Inventor, avec notamment l’outil de traduction (YandexTranslate), traducteur auto.


 

 

 

lelabyrinthe
– Découverte de Scratch avec les fiches de labyrinthe simple, labyrinthe compliqué, catch the fish, chasseur de zombie, bandit manchot, création de quizz.


 

 

 

Intéressé ? RVD ce samedi 17 de 10h à 12h à l’Espace Public Numérique de Mons – Réseau montois de lecture publique, 21 rue de la Seuwe. TEL : 065 56 26 73

Le stage « Random MIAOU », des programmeurs en herbe…

Ce stage a permis aux participants de comprendre l’utilisation du hasard en informatique qui fait partie de l’intelligence artificielle employée par l’ordinateur (jeux, programmes, art numérique…).
Pour assimiler la fonction Random en informatique, Gil a fait chercher des nombres dans le monde réel.
Exemple : mesure sur un mètre, des objets, dates de naissance, un jeu de cartes avec des chiffres au hasard, un générateur de nombres aléatoires sur internet, mesure des touches du clavier d’un ordinateur…

Le but de cette démarche est de créer une liste de nombres, afin de mieux saisir le fonctionnement d’un ordinateur. C’est son mode de fonctionnement.

Avant d’utiliser scratch, les ados ont fait des essais avec le site heure de code qui propose des tutoriels dans plus de 40 langues. Les participants ont ainsi appris à programmer des objets et à utiliser des blocs de code avec Star Wars et Minecraft.

L’utilisation de scratch se fait par la création d’une animation simple.
Après la prise en main du programme avec les outils de scratch (les différents codes, les lutins, les scripts, utiliser une condition (si), mettre une variable…,les jeunes ont encodé les chiffres afin que le programme génère des évènements aléatoires. Il détermine des évènements selon les nombres qu’ils ont encodés, ce qui permet de déclencher une action à partir d’un chiffre calculé par l’ordinateur.

Nous avons également abordé les notions de droit d’auteur (framazic, créative commons)

Voici la production de nos « programmeurs » en herbe.

Antoine : steak, frites

20160331_103801
Arthur : balade tranquille
20160331_103829

Ayoub : No name

20160331_104006

Alexis : Chat en couleur

20160331_101609

 

Sacha : chat psychotrope


20160331_103704

La séance s’est terminée par la production en commun d’une animation interactive avec scratch.
Ils ont défini le rôle de chacun, l’un s’occupe du scénario, un autre du scripts, les autres des lutins…
12928386_10154069002103659_1352650276829115237_n

Merci à Alexis, Sacha, Arthur, Ayoub, Antoine et Gil (étudiant à Arts² (Ecole Supérieure des Arts plastiques et visuels)